Animation Campus devient Ludipolis

Un nouveau forum est disponible, c'est ludipolis.com/forum
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [4°session] BoL pulp

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hun de Troie
4, 5, 6
avatar

Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 27
Localisation : Marseille/La Cadiere d'Azur
Je suis MJ à : Tranchons et Traquons, BoL, Warhammer, Tigres Volants, Hollow Earth Expedition et The Books of Pandemonium

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Ven 23 Avr - 15:13

Ok ok, tu lui souhaiteras un bon rétablissement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul-Antoine

avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Mar 27 Avr - 6:32

Aventure pulp 30 selon Sygg 2eme partie





Je me souviens de cette chaleur sèche et poussiéreuse qui me rappelle la Savane des pétrifications près de Sainte-Anne. Sauf que je suis sûr qu’on n’était pas à Sainte-Anne. J’ouvre les yeux et vois une chambre moche avec un homme au fond. J’ai cru pendant quelques secondes que j’avais encore abusé du rhum mais non pas cette fois.

« Argh, putain, où je suis là ? »
-Sénior, tou te réveille en fin, aïa aïa tou étais dans le coma pendant tres semaines y tou a failli mourir au fond dou trou. Mais ne t’inquiète pas tou est en sécourité ici. »

Ça y est je me souviens de ce gros moustachu mexicain bouffeur de tacos. Pablo, c’était notre guide pendant l’expédition en Amérique centrale. Il est moins puissant que moi mais il est toujours plus utile que les autres cocos du groupe.

« Mais putain on est où pépito ?
-Plous tard sénior, je vais chercher les autres avant que yo parte je dois vous dire que vous avez oun rendez-vous à la fleur de soua.
-Mais je suis où là ?
-Plous tard sénior, tou te repose y yo reviens. »

Pablo sortit et ferma la porte derrière lui. Je décidai d’attendre les autres pour quelque explication en me reposant sur le lit pour une petite sieste.

Quelques dizaines de minutes plus tard, j’entends du bordel dans le couloir et là je vois rentrer Firmin, oui ce métisse de nationalité française est un vrai rat de bibliothèque, calme et minutieux il préfère réfléchir à agir (je vous laisse deviner qui c’est qui s’y colle). Il est passionné de cryptologie, de langues anciennes et de rituels africains.

« Ah t’es enfin réveillé. Tu me dois 10000$...
-… Va chier… On est où là et c’est quoi ce bordel, pourquoi t’es tout sale ?
-Tiens voilà la facture pour les soins. »

Je prends la facture et je la déchire au même moment où Le Touareg d'Oxford et Jack entre avec un tapis sous le bras.

« Bon sang mais quelqu’un va m’expliquer ce qui ce passe ici là et ou est Pablo?
-Euh… On a était attaqués par des nazis, dit Firmin.
-Encore ? Mais on est où là ?
-On est au Maroc, fit Jack
-Mais il s’est passé quoi dans la jungle avec les dinosaures ? Et plus important encore ELLE EST OU LA BLONDE ???? »

Un long silence s’installe...



Quand un bruit retentit dans le couloir. A ce moment Firmin se dirige vers la porte pour voir ce qu’il y a. Et comme ça fait 20 minutes que personne me donne de réponse j’utilise mes pouvoir Psychique pour bloquer la porte.

« Toi tu restes là et tu réponds! »

Je vis du coin de l’œil Jack sortir un seringue avec une drôle de cocktail dedans, je le plaque au sol avec ma télékinésie. Et là à ma grande surprise je vois Le Touareg d'Oxford prendre la seringue et se la vider dans le bras…
Il tombe raide déchiré sur le sol en plein bad trip suivie de Jack qui se fait aussi un fixe.

Alors là, je commence vraiment à en avoir marre je chope Firmin par la gorge et le soulève du sol.

« BON MAINTENANT TU VAS ME DIRE POURQUOI ON EST LA ET OU EST LE MEXICANOS, T’AS COMPRISSSS ?
-…argh *étouffe* peux pu respirer…
-Si je te lâche tu réponds compris ? »

Il fit un geste de la tête. Sur ce je le jetais sur le lit comme le déchet qu’il était. Après une minute à reprendre son souffle, il se mit à expliquer toute l’histoire.

On a réussi la mission en Amérique centrale, je suis tombé dans un trou, je me suis assommé, ils m’ont ramené à New-York, et me voici au Maroc sans la blonde qui est restée en France.

« Ok j’ai compris et il est où Pablo ?
-Là. »

Firmin me montre le tapis, poussé par la curiosité je le déroule et force est de constater qu’il avait raison, Pablo était bien dans le tapis mais il avait oublié de dire qu’il était mort criblé de balles.

« Putain vous avez fait quoi ? Je l’ai vu y pas 30 minute et là vous me le ramenez mort c’est quoi ce plan les mecs ? »

Firmin commence une explication vaseuse aussi nulle que pas intéressante pendant que je fouille Pablo. Trouvant son portefeuille, je trouve une photo de sa femme et de sa fille ainsi que leur adresse.

« Hum… Vous mes chéries, je vais vous consoler. Eh eh eh »

Firmin, écœuré, propose de rapatrier le corps. Qu’il le fasse s’il veut maintenant que j’ai les 12$ de Pablo plus rien à foutre de lui. Les deux toxicos s’étant fait un shoot n’étaient plus bons à rien pour le moment, je parlais à Firmin du rendez-vous dont Pablo n’avait parlé. Ne connaissant pas du tout ce pays il nous fallait demander aux gens du coin. Après quelques heures de recherche nous arrivons à trouver le lieu en question. Pour une fois j’étais content que Firmin soit avec moi car je ne parle pas arabe. Jusqu'à ce que je comprenne que les marocains parlent la plupart du temps français. Petit moment de faiblesse de ma part.

Nous avions rendez-vous le lendemain avec un cheikh vers 19h.

Après quelques courses sur le retour où je dilapide avec joie le pognon de ce bon mort de Pablo, nous rentrons à l’hôtel, je mange tranquillement un couscous et réservant par la même occasion la plus belle chambre de l’hôtel grâce à l’argent de ce cher Pablo. Je remonte à la chambre où les camés dorment encore. Je décide de les foutre à poil et de les faire dormir l’un sur l’autre avec le cadavre de Pablo entre les deux puis content de moi je vais dormir dans la baignoire avec de l’eau dedans.
Le jour se lève et je vais manger dans le resto de l’hôtel. Après un bon petit déj’ je vais voir où en sont les autres, et arrivé dans la chambre je constate qu’ils ne sont pas très contents de se réveiller à poil dans les bras d’un mort.

Jack et Le Touareg d'Oxford passent le reste de la journée à trouver un moyen pour rapatrier le corps de Pablo chez sa femme, ce qui me donne bien envie de regarder la photo de nouveau quand Firmin me fait remarquer à juste titre que la fille de Pablo à 8 ans, là je me dis que je suis vraiment un gros dégueulasse. Mais bon la vie continue et arrivé au soir il était temps d’aller au restaurant.

Arriver dans le resto, on nous installa à la table d’un homme entourer de 5 ou 6 gardes. A première vue le cheikh n’était pas le petit clochard du coin. Nous commençons à discuter avec lui, enfin pas moi vu que je parle arabe et que mes compagnons ne parlent au cheikh que en arabe, moi pendant ce temps j’observe la pièce et constate que des nazis étaient installés au fond. J’interpelle discrètement mes camarades. Ces fumiers de nazis nous saluent avec une coupe de champagne se qui me donne une idée. Je me concentre pour utiliser mes pouvoirs psychiques mais sans succès. La discussion se poursuit mais comme je n’écoute pas je réessaye mes pouvoirs psychiques et là ça marche je renverse la bouteille de champagne sur le pantalon du commandant nazi en la faisant tomber. Le bosh se relève avec une grosse flaque au niveau de la bite. Là grand silence dans le restaurant… sauf moi qui explose de rire sous le regard assassin du nazi qui s’était pissé dessus. D’un geste sec il fit lever ses 15 hommes et sortit la pisse entre les jambes.

La conversation se finit quand le cheikh nous propose un narghilé que l’on accepte bien volontiers mais bon comme des danseuses orientales arrivent au même moment j’en ai carrément rien à foutre du narghilé.

Après le repas, les autres avaient peur que les nazis les butent dans une ruelle sombres après les avoir violés et moi je suis l’homme le plus puissant du groupe et aussi du monde donc c’est pas 15 nazis aux petit sexe qui vont me faire peur. Les trouillards se dispersent en deux groupes qui sortent par la porte arrière et l’autre par devant. Je me souviens plus trop de par où je suis sorti mais je sais qu’il ne s’est rien passé. Du moins jusqu'à l’hôtel où il y avait 10 marocains qui nous menaçaient pour qu’on se casse. Les couilles molles qui me servent de coéquipiers essaye de « négocier » pendant que moi je jette un de mes couteaux dans la gorge du chef, ça c’est de la vrai négociation. Les mecs se jettent sur nous mais on les massacre en quelques secondes mais j’arrive à capturer un mec avec mes pouvoirs psychiques pour qu’on puisse le torturer, euh… je voulais dire l’interroger. Je m’apprête à lui couper les pieds et les pouces quand les autres le laissent partir. Tant pis.

Le lendemain on part dans le désert pour faire je sais plus quoi mais bon je m’en fous avec le guide on va d’oasis en oasis. On tombe sur une tribu de touaregs qui par chance fait partie de la famille Du Touareg d'Oxford. Il nous explique qu’ils sont en guerre contre des connards qui vivent là où on doit aller donc on va tous les tuer juste parce qu’ils sont là où on veut aller. On passe la nuit dans leur camp j’arrive à calmer mon manque de femme depuis que la blonde aux gros seins est partie mais c’est dur.

Le lendemain on commence à se diriger vers le territoire des ennemis pour une bataille sanglante dont je serai surement la clé de la victoire…

La suite au prochaine épisode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake1609X4

avatar

Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 26
Localisation : perdu dans la colline

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Mar 27 Avr - 19:03

je tenais juste a dire que c'était meme pas un cocktail dans la seringue.... c'était une petite dose(suffisament pour assomer un éléphant.... drunken ) et honetement il était bon ce fix lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hun de Troie
4, 5, 6
avatar

Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 27
Localisation : Marseille/La Cadiere d'Azur
Je suis MJ à : Tranchons et Traquons, BoL, Warhammer, Tigres Volants, Hollow Earth Expedition et The Books of Pandemonium

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 29 Avr - 8:55

Bon les enfants, il y a des chances que je puisse rester jusqu'a 2h demain (pas encore confirmé mais il y a de fortes chances), donc si ça vous va on rallongera la séance! Youpi tralala! cheers

Merci Paul Antoine pour ton résumé, dommage qu'on n'ait que le point de vue du rustre, bouh les autres vous êtes méchants Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul-Antoine

avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 29 Avr - 12:09

Du rustre?

Quand je vois les autres je me dis qu'il vaux mieux pas savoir lire que pas avoir de pouvoir psychique( et télépathie c'est pas un pouvoir psychique vu comment ça sert trop a rien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake1609X4

avatar

Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 26
Localisation : perdu dans la colline

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 29 Avr - 16:08

ben je l'aurai bien fait mais j'ai passer un grosse partie de mon temps a etre completement stone drunken lol! et les somnifere permettent de dormir sans reve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hun de Troie
4, 5, 6
avatar

Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 27
Localisation : Marseille/La Cadiere d'Azur
Je suis MJ à : Tranchons et Traquons, BoL, Warhammer, Tigres Volants, Hollow Earth Expedition et The Books of Pandemonium

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 29 Avr - 16:10

Tss tss Paul Antoine, c'est toi qui a décris ton perso comme ça la dernière fois mais je me suis peut être trompé de terme, ça doit pas être l'exact, excuse moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul-Antoine

avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 29 Avr - 18:54

je t'excuse...pour 10 xp^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake1609X4

avatar

Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 26
Localisation : perdu dans la colline

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 29 Avr - 20:39

et moi jpe avoir 10 xp parce que j'ai tuer 2 chapeau sans tuer leur porteur..... lol!
















PS:sinon je peux avoir un bolter en compensation? fiou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul-Antoine

avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Mer 5 Mai - 22:56

Aventure pulp 30 selon Sygg 3eme partie Désoler pour le retard j'avais trop du mal à me souvenir de tout


Je me souviens de cette chaleur sèche et poussiéreuse qui me rappelle la Savane des pétrifications près de Sainte-Anne. Sauf que je suis sûr qu’on n’était pas à Sainte-Anne. J’ouvre les yeux et vois une tente moche avec 4 hommes à mes cotés. J’ai cru pendant quelques secondes que j’avais encore abusé du rhum mais non pas cette fois.

Cela faisait plusieurs jours que nous avions pris la route dans le désert, nous déplaçant d’oasis en oasis avec la tribu du cousin du touareg d’Oxford. Ce n’était pas mon élément mais l’oasis était un point d’eau des plus agréables.

Je me lève et je me dirige vers mon point d’eau pour quelques longueurs bien méritées quand je vois juste à la sortie de la tente un gros tas de linge avec des cordes dessus. C’était un parachute. Je retournais dans le temps pour constater que l’espion était de retour.
Hyde est un américain assez discret et effacé travaillant pour les services secrets, il parle parfois de petites anecdotes concernant une affaire dans un camp de recherches en Allemagne.

« Comment il nous a retrouvés ? Oh et puis je m’en fous »

Je cours vers l’oasis et je plonge. Après quelques minutes, je retourne à la tente du chef pour faire semblant d’écouter le plan de bataille. Après une vingtaine de minutes à dire des conneries le petit groupe et moi nous dirigeons à dos de chameau vers le repère des méchants. Pendant le voyage, Firmin continue de lire pendant que Jack se refait un fix, un voyage normal quoi. Après quatre heures, le touareg d’Oxford nous fait signe de stopper il avait repéré la ruine avec les salauds à l’intérieur.

Après une dernière réunion tactique sur les trucs à ne pas faire comme jeter des grenades, je ne sais pas pourquoi ils ne faut pas le faire mais bon, j’obéis pour une fois. On se met à ramper tous les 4 en direction du sommet d’une dune désigné par le touareg d’Oxford qui nous donnait un avantages tactique très intéressant : nous avions le soleil dos à nous. Selon le touareg d’Oxford, il n’est pas facile de tirer sur quelqu’un en hauteur et s’il a en plus de soleil dans les yeux, faire mouche devient presque impossible. D’un coup j’entendis dans ma tête Firmin parler et il disait que de la merde un peu comme d’habitude, sauf que là je n’avais pas à le regarder. L’espion se dirige en rampant vers l’ouest pour les prendre à revers. Après quelques minutes pour que tous le monde soit en place nous lançons l’assaut sur un petit groupe de méchants qui jouait aux cartes avec leur fusil à coté d’eux. Jack, encore une fois sous effet secondaire, met son arme en joue et tire une rafale. Et à notre grande surprise abat les 4 mecs à la fois.

« Putain, le con ! »
« Putain, le con !»
« Putain, le con !»
« Putain, le con !»
« Putain, le con !»

Même Jack n’arrivait pas à en croire ses yeux. Après quelques minutes bouche bée, le touareg d’Oxford descendit vers les ruines. Nous autres sommes restés en retrait. Je vis le touareg d’Oxford me faire des signes m’indiquant qu’il voulait une grenade. Je lui lance une grenade PAS dégoupillée. Pendant quelques secondes il y eut un grand silence suivi d’une explosion avec un nuage de fumée. On se précipita tous vers les ruines.


« Bon maintenant on fait quoi ? demanda Jack
-On entre et on les tue tous.
-Je te rappelle qu’on n’est pas là pour ça, répliqua le touareg d’Oxford.
-Ah bon ? On est là pour quoi alors ?
-Je crois qu’on est là pour explorer ces ruines.
-Pff vous êtes vraiment des trouillards, on pourrait quand même aller jeter un œil.
-Bonne idée. Allons-y je vais passer devant car je peux voir dans le noir, dit Hyde
-Cool, je te suis »

Moi et Hyde commençons à descendre dans un petit escalier qui amène dans les ruine. En bas de l’escalier nous trouvons deux cadavres déchiquetés par une grenade. Après une bonne heures à tourner dans les couloirs on arrive près d’une pièce d’où l’on entend un bruit de foule. On se planque et arrivés au seuil on pouvait voir en contrebas une grande salle avec beaucoup de monde dedans, c’était à première vue la salle de vie des méchants.

« On peux pas les attaquer on n’est pas assez nombreux, chuchota le touareg d’Oxford.

-Je pense que t’as raison on se replie, dit Hyde »

Je décide toutefois de faire un petit tour de télékinésie. Sur les murs je vois des torches, j’utilise mes pouvoir pour en saisir une et la jeter sur une tente. Mais bon je me sentais un peu triste de faire ça, je me demande bien pourquoi…
Le feu fut rapidement maitrisé.
Nous ressortons rapidement et nous tombons sur le cousin du touareg d’Oxford. Nous décidons de préparer un plan de bataille.

La discussion traine en longueur, pour ne pas changer je décide de faire semblant d’écouter.
Les neuneus de mon groupe parlent en arabe pour que je comprenne pas et ça marche je comprends rien du tout mais ce qu’ils savent pas c’est que moi je les emmerde car savoir lire et écrire c’est comme un gilet de sauvetage à la pêche, ça sert à rien sauf si on sait pas nager et là on va pas à la pêche donc ça sert encore plus à rien.

Après encore une bonne demi-heure, les autres viennent me voir :

« Bon on va attaquer maintenant, je t’explique le plan, dit le touareg d’Oxford. On va rentrer, aller dans la salle de vie et on va déclencher une panique générale en jetant des grenades et en tirant dans la foule puis on s’enfuie pour que mon cousin finisse le travail. Ca te va comme plan ?
-Dis donc mec tu te fous pas un peu de moi, c’est le même plan que le mien sauf que dans le tien on s’enfuit.
-Oui mais c’est pas notre guerre. On peut pas leur mâcher le boulot non plus. »

Sur ce on repart vers la salle commune.

Situé sur le petit balcon de tout à l’heure, je regarde la salle et je me dis qu’on va bien se marrer.

J’ouvre les hostilités. J’utilise ma télékinésie pour faire avancer 4 grenades dans la pièce en hauteur et une fois arrivées au dessus des tentes je les relâche en les dégoupillant. Elles tombèrent au milieu de plusieurs petits groupes d’hommes armés qui se changèrent en petits nuages sanglants dans un mélange de cris de douleur et de hurlements de terreur. Cette douce musique fut immédiatement suivie du chant des mitraillettes Thomson déversant sur la foule des rivières de diamant en forme de balles rouge sang. (Je devrais faire de la poésie)

Après trente secondes, nous décidons de faire demi-tour, les ennemis s’étaient enfuis pour la plupart et les troupes du cousin commençaient sûrement à rentrer. Nous décidons d’explorer la deuxième partie des ruines qui était à l’opposé de notre position. Sur le chemin on croise deux ennemis qui « essayent » de nous tuer. Je les propulse contre les murs, Firmin et le touareg d’Oxford agissent de suite après. Le touareg découpa un mec en deux grâce à un sabre qu’il avait pris sur un cadavre un peu plus tôt dans la journée. Firmin, lui, lança un couteau dans l’épaule de l’autre mec. Je saisis le couteau avec ma télékinésie et je commence à le tailler en morceaux. Le bougre mourut en quelques secondes.

Nous continuons à parcourir les couloirs quand on vit un truc bizarre. Dans notre couloir on voit un rayon de lumière verticale éclairant la moitié du couloir alors que l’autre coté est plongée dans l’obscurité avec une dalle blanche.


« Mmmm… c’est suspect, dit Firmin.
-T’as raison… tu vas voir »

Je soulève Firmin par télékinésie et je le jette sur la dalle. Firmin fait un truc comme ça :

« AAAAAAAAAAAHHHHHHH !!!!!!! EEEEENNNNCCCUUUULLLEEEEE »

*Boum*




Rien ne se passe…

« Bon c’est cool Firmin nous a prouvé qu’il y avait pas de piège. Dites merci à Firmin les mecs. »

Personne ne répond. Tant pis.

Je continue et passe à côté de lui et descend de la dalle quand tout à coup je sens le sol se barrer sous mes pieds.

« Oups un piège… Pas de panique, télékinésie viens à mon secours. »

Je me mets à voler par mon esprit et je ressors du trou parfaitement indemne.

« Vous voyez les gars y a rien à craindre, on continue. »

Nous arrivons dans un autre couloir quand Firmin aperçois des gravures sur les murs. Comme le rat de bibliothèque qu’il est il se jette dessus et commence à prendre des notes. Observant moi aussi ces dessin je aperçois quelque chose d’intéressant : les reliures sont incrustées de pierres précieuses. Sur ce je sors un couteau et commence à les sortir une par une. Firmin est vert de rage, je ne sais pas si c’est de la jalousie ou de la colère. Mais je m’en fous je suis depuis 5 secondes riche à leurs yeux.

Ils continuent leur exploration et moi ma récolte.

Nous arrivons dans une grande pièce avec beaucoup de symboles sur les murs et encore plus de pierres précieuses. Mais mon excitation fut vite calmée par une remarque de Hyde :

« Euh… c’est moi ou il y a un truc énorme qui respire là-bas ? »

Je regarde dans la direction que Hyde m’indique du doigt. Et force est de constater qu’il avait raison. A première vue, la couleur, la forme et le sifflement désignaient un serpent. C’est le truc énorme qui fait peur aux autres mais moi les serpents ça me connaît, je suis pêcheur martiniquais et la jungle n’est jamais loin de la plage sur mon île.

Le trigonocéphale est spécifique à l'île de la Martinique. On l'appelle aussi fer de lance de la Martinique. Le trigonocéphale est très dangereux pour l'homme en cas de morsure, toutefois comme il est rare peu d'accidents sont à déplorer. Cependant, une seule morsure de ce serpent pourrait tuer une trentaine de personnes d'un seul coup. Il fait partie d'une certaine mythologie martiniquaise.

Une chance ça en n’est pas un. (Merci MJ)

En y regardant de plus près ça en est un. (salaud MJ)

Et là je sais pas ce qui s’est passé. Les boulets ont commencé à tirer, ce qui a réveillé le serpent. Qui a commencé à nous charger. Je lui lance une grenade qui lui explose pas loin de la tête mais il continue de charger. Les minables de mon groupe se planquent comme ils peuvent alors que moi je prépare un surprise pour mon reptile préféré…

Je me tiens droit comme un I avec une grenade à la main. Je la dégoupille et je me tiens prêt à esquiver la charge du serpent. En fixant droit les yeux de mon assaillant je sentis que de mètre en mètre la peur envahissait son esprit. Je connaissais ce regard, je l’avais déjà vu mais pas chez des hommes juste chez des prédateur qui nagent sans crainte d’être attaqués, sans craindre pour leur vie du moins jusqu’au jour où ils ont croisé ma route. La peur de mourir voilà ce qui me fait plonger, oui la peur dans les yeux des prédateurs qui comprennent d’un coup qu’ils ne sont plus au sommet de la chaine alimentaire.

« Et oui c’est MOI le plus grand prédateur ! OUI C’EST MOOOIIIIIII !!!!!! »

Sur ces mots la gueule du serpent s’ouvre en grand comme la porte des enfers que j’allais fermer à grand coup de grenades. Je lance ma grenade dans la gueule du serpent en même temps que j’esquive sa morsure. La gueule du serpent se refermera, étouffant les bruits de l’explosion. Le serpent géant était mort mais pour en être sûr je lui jetai une grenade dans l’œil. (Règle n°2 : la double dose)


Pas peu fier de mon exploit, je décide de prendre comme trophée une dent et une écaille. Les autres continuent de perdre leur temps et moi je reprends ma quête de diamants. Après avoir vidé la pièce. Firmin me demande un rubis et je décide de lui donner, par pure générosité.

Après une rapide recherche, on avait largement inspecté toute la structure et les autres disaient qu’on n’y avait rien trouvé. Dans un sens, je sais toujours pas pourquoi je suis là.

A la sortie, on avait, à première vue, évité d’être témoin de l’exécution de plusieurs combattants ennemis. Je vais pas me plaindre j’avais largement eu ma dose d’action pour cette matinée. Le touareg d’Oxford félicite son cousin pour sa victoire éclatante. Le chef nous invite à fêter la victoire lors d’une fête. Plutôt sympa de nous inviter, on accepta avec grand plaisir. Le retour se fait sans encombre et le reste de la journée était consacré à un repos bien mérité pour les combattants, autrement dit que pour moi. Vers la fin d’après-midi, le chef nous appelle dans sa tente. Il nous propose, pour nous remercier, un cadeau de notre choix. Là je savais pas vraiment quoi choisir et Firmin prit la parole.

« J’aimerais acquérir plus de connaissance sur votre culture, s’il vous plait.

-Très bien, va parler à nos sages ils t’instruiront »

Suivi de Jack

« Je voudrais connaître vos méthodes de guérison.
-Très bien, va voir nos guérisseurs ils t’instruiront »

Je me souviens plus de ce que voulaient le touareg d’Oxford et Hyde.

Arrivé à moi, ben je ne savais pas ce que je pouvais demander. Le chef comprit mon embarras et fit un geste de la tête. Quelques secondes plus tard, une jeune femme entra dans la pièce. Cette jeune femme était la plus belle que j’avais jamais vue, ce qui la rend très belle c'est le contraste de ses yeux bleus et son teint métissé arabe. En posant mes yeux sur son doux visage je sentis mon cœur battre alors que d’habitude c’était ma bite qui réagissait mais rien j’avais pas envie de la baiser mais juste de la rendre heureuse. Juste heureuse

« Voilà, c’est la fille d’un de nos fiers guerriers mort pendant le combat. Maintenant tu peux la choisir comme femme. »

Pour la première fois de ma vie j’avais perdu tous mes moyens devant une femme.

« Euh… OK ! »

Là tout le monde sort de la tente.

« Bon, Sygg, t’es con ou tu viens d’épouser une femme que t’as jamais vue ?
-Toi la tarlouse qui sait lire tu fermes ta gueule, j’ai besoin de réfléchir. De toutes façons, t’es qu’un puceau obsédé par les livres, moi je vis dans la vrai vie avec de vrais gens. Maintenant va te faire foutre. Je vais me préparer. »

Le soir arriva à une vitesse effrayante.


La cérémonie se passa dans la plus grande tradition de ce pays. Elle était magnifique et je me sentis redevable aux dieux de l’avoir mise sur mon chemin. A l’annonce des oui la tribu poussa des cris de joie et de bonheur, je me retournais vers mes compagnons qui étaient en train de me féliciter pour mon mariage malgré toutes les méchancetés que je leur ai dites. La fête dura plusieurs heures où la joie n’était pas dissimulée. Vers minuit, ma femme et moi nous sommes conduit par le chef de la tribu devant une tente qui nous était réservée.

« Prends soin de Aishwarya Rai, Sygg, elle est la rose de ce désert et aujourd’hui elle est ta femme.

-Je vous donne ma parole, je vous jure sur mon âme, je vous jure sur ma vie qu’elle sera aimée et choyée comme la reine qu’elle sera à mes yeux. Je donnerai ma vie pour elle et bien plus encore.
-Je vois dans tes yeux que tu dis la vérité. Que la paix soit avec toi et avec ton nouveau foyer. inch allah.

Je rentre dans la tente où Aishwarya m’attendait.

« Bahebbak, Sygg. (je t’aime en arabe)
-Mwen enmen'w, Aishwarya » (je t’aime en créole martiniquais)

Pour le reste de la nuit c’est entre Sygg et Aishwarya ! Bande de pervers ^^

Le lendemain, le groupe se préparait pour rentrer à New-York et avec mes nouvelles obligations je me devais de ne plus faire le débile pour la moindre fille que je croise. Je me mis à apprendre l’arabe et à le lire pour communiquer plus facilement avec Aishwarya. Après une semaine, nous arrivons à New York. Je décidais qu’il était grand temps de s’installer dans un foyer digne de ce nom. Un palace en plein cœur de New-York. Pour être plus précis, sur le livre d’or on pouvait lire les noms de :

J. Calvin Coolidge (président des états unis)
Herbert C. Hoover (président des états unis)
Franklin D. Roosevelt (président des états unis)
Gaston Doumergue (président de la France)
Paul Doumer (président de la France)
Albert Lebrun (président de la France)
George V (roi d’Angleterre)
Ghazi Ier d'Irak (roi d’irak)

Bref que des gens importants bourrés de pognon. Le petit nid parfait pour des jeunes mariés, cet hôtel. L’achat fut rapide avec les quantités de pierres précieuses récupérées dans le désert, le gérant m’a rapidement présenté le personnel et ils reprirent le travail. Nous décidons de nous installer dans l’une des plus grandes suites de l’hôtel. Autant laisser la suite présidentielle aux présidents.

Après quelques semaines de visite et d’emplettes dans New-York, Aishwarya et moi recevons un message de la confrérie du Manticore qui me demandait de venir pour une nouvelle mission.

Je décide d’amener Aishwarya avec moi au moins pour qu’elle voit mon autre travail. Arrivés à l’agence j’informe le réceptionniste que la femme qui m’accompagne est ma femme. Nous arrivons dans le bureau du président qui nous explique notre nouvelle mission.

« Bonjour cher ami, il ne manquait plus que vous. Ah je présume que cette magnifique jeune femme est votre épouse, oui vos compagnons m’en ont parlé avec une jalousie non cachée et je comprends mieux pourquoi maintenant que je la vois. Mademoiselle, euh, excusez-moi, madame, soyez la bienvenue dans notre modeste communauté. Vous pouvez être fière d’avoir un mari aussi exceptionnel, prenez-en soin.
-Merci monsieur je vous remercie de m’accepter dans votre confrérie.
-Il n’y a pas de quoi voyons. Bon maintenant parlons de votre mission. Vous devez trouver un temple similaire au précédent mais cette fois il serait localisé en Chine, dans l’Himalaya. »

Après encore de la parlote inutile et un débat sur comment le président choisissait nos destinations, nous nous dirigeons vers le laboratoire du fou avec un fort accent germanique.

« Ponjour mes zamis. Entrez entrez. Oh guelle joli demoizelle. Z’est ta nouvelle conquête Zyyg ?

-Non c’est ma femme Aishwarya Rai.
-Enchanté, madame mais j’ai beaucoup de travail alors vite dites moi ze que fous foulez.
-J’aimerais une bague.
-Ya tout zuite, très cher, fous ferrez elle a des capazités fraiment excepzionnelles.
-Merci, professeur. »

Je me retourne vers Aishwarya. Je me mets un genou a terre devant elle.

« Aishwarya, mon amour, ma raison de vivre veux-tu partir à l’aventure avec moi ?

Elle me répondit avec un magnifique sourire.

«Oui»

Je glissais la bague à son annulaire gauche en étant définitivement sûr qu’elle était la femme de ma vie.

« Snif c’est tellement romantique, snif, fit le professeur en se séchant une grosse larme. »

Après quelques jours de préparation nous prîmes un avion pour la Chine. Sur place l’accueil ne fut pas des plus agréables, normal une arabe, un martiniquais et d’autres minorités visibles (j’inclus aussi les blancs du groupe) ne passent pas inaperçus dans la Chine communiste de Mao Zedong.

Nous commençons à nous diriger vers la montagne quand une patrouille nous interpelle.

« Hé vous, dites-nous, pour quelle raison êtes-vous en chine ?

-Tourisme.
-Tourisme.
-On va escalader l’Himalaya.
-Tourisme »

Sur ce il nous embarque au commissariat local où ils nous séparent et commencent à me tabasser généreusement.

« JE TE JURE QUE SI TU TOUCHE A MA FEMME JE TE BUTE TOI ET TOUS LES JAUNES DE MERDE QUI ESSAYERONS DE M’EN EMPECHER T’AS COMPRIS PETITE BITE ?
*PAF dans ma gueule*
-Tu n’es pas en mesure de menacer qui que ce soit.
-Tu paries ? »

J’utilise ma télékinésie pour jeter les balourds qui sont avec lui contre les murs. Le fourbe de chef m’injecte un sérum qui m’endort rapidement. A mon réveil je vois un petit homme roux devant moi.

« Hum, vous êtes monsieur Sygg il me semble ? Enchanté je suis Edward De Fellington et je suis là pour m’occuper des détails et vous éviter les petits désagréments tels que celui-ci. Détachez-le. »

Une fois libre, je sortis de ma cellule retrouver ma femme qui me dit qu’elle n’avait subi aucune torture. Soulagé, j’étais prêt à faire notre mission au plus vite pour revenir tuer les connards qui nous avaient mis dans cette galère.

Nous discutons avec Edward qui nous indiqua où trouver les sherpas pour l’ascension. Et le lendemain matin nous commencions l’ascension avec deux sherpas avec un yak. Après quelques heures de route, le touareg d’Oxford nous montra une maison qui à première vue risquait de se faire détruire par un avalanche de pierre. Mais comme personne ne vivait dans cette maison nous passons notre chemin. Vers la fin de la journée les sherpas nous amènent devant un temple de moine qui nous offrent l’hospitalité. La nuit se passe bien, normal avec de chaudes couvertures et une femme aimante tout aussi chaude dans ses bras.

Le lendemain les moines nous demandent de les accompagner vers un village pour vendre le sel qu’il cultive. L’ascension se passe sans problème jusqu’à ce que le convoi arrive devant un petit pont. Nous somme obligés de passer un par un sinon le pont risque de céder. La grosse partie du convoi passe sans souci quand on entend un grand grondement. Une avalanche est en train de tomber. J’utilise mes pouvoirs psychiques pour nous protéger. Une fois que le calme est revenu je vois que je n’ai pas réussi à tous nous protéger. Firmin et Jack sont tombés dans un crevasse. Après une rapide vérification des priorités : Aishwarya est ok, je suis ok. Fin de la vérification. Je me retourne pour tenter de les sortir de la crevasse quand je vois des moines commencer à léviter et descendre tout doucement et remonter avec nos compagnons avec une facilité déconcertante. Une fois à nos côtés les moines nous remercient et s’excusent de la situation dans laquelle nous sommes et repartent en flottant dans les airs. Nous étions prisonniers par l’avalanche quand je vis une échelle descendre de la paroi à côté de nous. Nous commençons à monter et au sommet nous voyons la jeune femme blonde que j’avais sauvée des eaux dans la jungle. Bien content d’être sortie de là, Hyde la remercie et la présente comme sa copine.

Le voyage continue jusqu’à ce que le vent se lève et nous force à se réfugier dans une grotte. Dans cette dernière on eut l’étrange surprise de voir un ours mort dedans. La nuit commence à tomber et il est temps de dormir. Hyde et la blonde vont plus loin dans la grotte pour un câlin tout nu.
Un peu plus tard dans la nuit, un grand bruit se fit entendre dans la grotte et c’était pas Hyde et sa copine blonde. On vit un roche rouler vers nous. Bof, j’utilise ma télékinésie pour bloquer le rocher… Voilà c’est fait on peut dormir.

Une fois la tempête passée nous ressortons et nous continuons notre ascension. Nous arrivons à un village complètement vide de vie. Nous faisons un rapide tour du village où nous trouvons des ossements humains. Jack les examine. Après quelques minutes, on entend les sherpas nous appeler avec insistance. On se précipite dans la direction qui se trouve à flan de falaise et là on voit nos sherpas rigoler et actionner quelque chose. Une gigantesque explosion retentit au dessus de nous. Les salauds venaient de déclencher une avalanche.

Je pris Aishwarya dans mes bras.

« Aishwarya, mon amour je te protègerai jusqu'à la mort.
-Je sais, mon amour »

Je commence à me concentrer pour nous protèger de ce cataclysme.

La suite vendredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake1609X4

avatar

Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 26
Localisation : perdu dans la colline

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Jeu 6 Mai - 15:34

"Et là je sais pas ce qui s’est passé. Les boulets ont commencé à tirer, ce qui a réveillé le serpent" on a pas tirer pour le réveillé j'ai juste allumé mon briquet (briquet pulp qui éclaire une sale de 50m² lol! ) mais bon je confirme ce que j'ai dit les anxiolitiques n'ont pas d'effet somnolents ils suppriment juste l'angoisse study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hun de Troie
4, 5, 6
avatar

Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 27
Localisation : Marseille/La Cadiere d'Azur
Je suis MJ à : Tranchons et Traquons, BoL, Warhammer, Tigres Volants, Hollow Earth Expedition et The Books of Pandemonium

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Sam 8 Mai - 15:47

Bon les enfants, partie très agréable pour ma part hier soir.

La semaine prochaine on finit la campagne, mais on risque de finir plus tôt que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake1609X4

avatar

Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 26
Localisation : perdu dans la colline

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Dim 9 Mai - 14:25

j'arrive a lire dans tes pensée MJ et je vois une mort tragique pour 7 personnes dont 5 PJ je vois aussi que on va crever de noyade,c'est ce qui me semblait le MJ est diabolique Twisted Evil


PS: avant de mourir on poura voir un bolter histoire de......... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul-Antoine

avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Mer 12 Mai - 1:02

yo

j'ai 90% de chance de pas venir pour le dernier rounds désoler les mecs

sinon je me suis bien marrer avec ce jeu

merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hun de Troie
4, 5, 6
avatar

Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 27
Localisation : Marseille/La Cadiere d'Azur
Je suis MJ à : Tranchons et Traquons, BoL, Warhammer, Tigres Volants, Hollow Earth Expedition et The Books of Pandemonium

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Mer 12 Mai - 8:53

Merci a toi pour ces parties

Previens moi si tu viens finalement!

A la prochaine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hun de Troie
4, 5, 6
avatar

Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 27
Localisation : Marseille/La Cadiere d'Azur
Je suis MJ à : Tranchons et Traquons, BoL, Warhammer, Tigres Volants, Hollow Earth Expedition et The Books of Pandemonium

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Sam 15 Mai - 10:53

Merci les enfants pour cette campagne!

Bravo vous avez sauvé le monde! Enfin vous avez laissé une bibliothèque, un énorme centre de recherche scientifique Atlante, ainsi qu'un spécialiste de cette culture aux nazis mais au final ils ont perdu la guerre...

Mais s'il n'y avait que ça...Voici une conclusion possible:



Merci les gars...


Sinon n'hésitez pas pour remarques, conseils, critiques, notamment sur la gestion des combats, j'ai un peu de mal je trouve...(Ce n'est valables que pour les gens qui ont joué cette campagne Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake1609X4

avatar

Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 26
Localisation : perdu dans la colline

MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   Sam 15 Mai - 20:28

cette vidéo pousse a la réflection mais les atlantes avaient t'ils des vaisseaux spaciaux????et qu'a t'on récupérer de ces bouquins?


ps: merci MJ pour ces séances a quand la suite des aventures de la compagnie créeole..... euu du club de la manticore lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [4°session] BoL pulp   

Revenir en haut Aller en bas
 
[4°session] BoL pulp
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [CTHULHU Pulp] Ze Masks of Nyarlathotep - suite samedi 1er
» ASSEMBLEE NATIONALE: SESSION EXTRAORDINAIRE, CA SERA INTERRESSANT
» Pulp Comics recrute talents pour son studio.
» Pulp's edit: visuel de l'affiche
» Avo Session 1-15 novembre 2007, Bâle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animation Campus devient Ludipolis :: Archive :: Jeu de rôle-
Sauter vers: