Animation Campus devient Ludipolis

Un nouveau forum est disponible, c'est ludipolis.com/forum
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comptes rendus et critiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolion

avatar

Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 29
Localisation : Plan de Cuques
Je suis MJ à : Vampire Masquerade, Warhammer V2, Crimes, Pathfinder, Kult, Sable Rouge, Nephilim, L5R

MessageSujet: Comptes rendus et critiques   Mar 5 Jan - 23:00

Vous avez aimé un jeu particulier ? Faites-nous le savoir !

Ce topic est là pour que les gens puissent poster une critique détaillée d'un jeu qu'ils ont lu et/ou maitrisé afin de faire profiter tout le monde de leur savoir. La critique devra contenir les plus et les moins du bouquin, ainsi que votre avis personnel, si vous comptez le maitriser ou non, pourquoi, etc. Enfin, je vais pas non plus vous coller un cadre rigide, on s'en fout, le but c'est surtout de faire profiter les gens de votre avis sur tel ou tel jeu, de manière argumentée quand même Wink

La seule exigence c'est d'avoir en gros le nom du jeu en début de message, histoire qu'on s'y retrouve Razz

Et bien entendu, cela vaut aussi pour les suppléments, après tout on peut aimer une gamme et détester un supplément en particulier Wink

_________________
Wolion, l'Ombre de Talula, pour vous servir.


Dernière édition par Wolion le Mar 5 Jan - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolion

avatar

Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 29
Localisation : Plan de Cuques
Je suis MJ à : Vampire Masquerade, Warhammer V2, Crimes, Pathfinder, Kult, Sable Rouge, Nephilim, L5R

MessageSujet: Et j'ouvre le bal !   Mar 5 Jan - 23:04

CRIMES




Tant de choses à dire sur Crimes...

La forme tout d'abord. Une maquette agréable avec ses photos dans les marges et ses nombreuses photos d'époque qui mettent dans l'ambiance. Le choix des auteurs d'en faire un roman-jeu est déconcertante au premier abord, mais en fin de compte les informations sont savamment distillée au travers du récit et plongent rapidement dans l'ambiance du Paris de la Belle Epoque. La plume est agréable et une fois l'appréhension première passée, on se laisse vite emporter sur les traces de l'agent Carter.

Le fond ensuite, à savoir le jeu lui-même (après tout nous sommes rôlistes, voici notre fond de commerce, si je puis m'exprimer ainsi). C'est tout simplement grandiose.

Les règles, premièrement, sont parfaitement adaptées au jeu. Des jets de dés simples, faciles à occulter grâce aux niveaux de maitrise nommés ("tu es pratiquant en traque ? Bien, tu vois des traces de pas sur le gravier du jardin"), le système est fluide et tourne parfaitement. Mais ce qui fait la grandeur du système de Crimes, c'est son système de psychologie, fortement inspiré de la théorie psychanalytique de Freud. Angoisse, névrose, psychose. Trois jauges plus ou moins interdépendantes qui permettent à tout instant de juger de l'état psychologique du personnage et d'ainsi interpréter au mieux sa déchéance.

Déchéance dis-je ? Oui, car c'est là un autre point fort du système : un personnage qui s'avance trop dans les méandres de la folie finit par être frappé de déchéance. Ici, tous les (anti)héros du genre fantastique ont leur place, avec des "pouvoirs" qui rendent le personnage plus qu'humain, mais toujours dans la subtilité. Si elles devraient, AMHA, être réservées aux antagonistes, les déchéances permettent d'apporter un peu de fantastique dans le scénario, sans pour autant entrer dans la fantasy avec pouvoirs magiques et autres boules de feu.

Mais l'immense point fort de Crimes, ce ne sont pas ses règles. C'est ce qu'il propose de faire vivre aux joueurs. Des enquêtes, oui, comme son nom l'indique. Des enquêtes bien menées, avec les techniques d'investigation de l'époque détaillées dans le livre. Mais aussi, et surtout, une ambiance sombre, nimbée de brouillard, parfois sordide, souvent glauque. Crimes c'est avant tout un jeu d'horreur où l'homme apparait tel qu'il est, sans le vernis de la société : un monstre horrible n'ayant pas de réelles limites dans ses exactions. Une invitation à explorer les méandres de la folie, à s'y plonger soit-même, quand la frontière entre l'investigateur et le monstre devient de plus en plus mince.

Le fantastique, me demandera-t-on ? Oui, mais un fantastique littéraire. Ce qui est merveilleux (si j'ose dire) dans Crimes, c'est justement qu'à la fin d'un scénario on se demandera souvent "était-ce surnaturel ou y a-t-il une explication rationnelle ?". On ne sait pas. Et on se fiche de savoir, au fond. Car dans Crimes l'intéret ce n'est pas le surnaturel. C'est l'horreur humaine dans tout ce qu'elle a de sordide. Le fantastique n'est là que pour servir l'horreur, et non l'inverse comme dans d'autres jeux que je ne citerai pas.

Enfin, je termine cette éloge par un petit bémol, qui ne diminuera en rien l'amour que j'ai pour ce jeu : la campagne du livre. J'ai pour ma part eu beaucoup de mal à la comprendre et à retrouver tout ce dont j'avais besoin dans le livre. Cependant, sa qualité n'est pas à remettre en cause, elle demande simplement beaucoup plus de travail qu'une campagne moyenne de livre de base.

Ainsi s'achève cette critique, vous l'aurez compris, Crimes m'a totalement conquis.

_________________
Wolion, l'Ombre de Talula, pour vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comptes rendus et critiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comptes rendus Paléo 2006
» [Guerre de l'anneau] partie du 12 décembre
» Des Fleurs Pour Algernon, Daniel Keyes
» Compte rendu Chaos/Orques VS Empire/Breto
» Levée en Masse au KB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animation Campus devient Ludipolis :: Jeux de role :: evenements et news-
Sauter vers: